L’intégration de données, une étape incontournable vers un SI performant

Pourquoi intégrer ses données d’entreprise ?

Le sujet de l’intégration des données n’est pas nouveau : les entreprises ne peuvent plus ignorer le besoin d’unifier et qualifier leur data ! Cependant, beaucoup de décideurs repoussent l’échéance du changement : l’intégration, que l’on peut définir par la mise en commun et la transformation des données depuis des sources multiples en vue de les rendre exploitables, est souvent perçue comme non essentielle face à des projets innovants plus attractifs. Pour ces organisations pourtant, il est plus que temps de finaliser cette opération, socle de la transformation ! L’entreprise peut tirer la valeur des projets liés aux applications métier, à l’IoT ou au SI hybride uniquement sur la base de données saines, cohérentes et rapidement exploitables. Les architectures non urbanisées freinent non seulement les avancées technologiques de l’entreprise, mais grèvent également le TCO du système d’information.

L’intégration des données est bel est bien un enjeu fondamental, qui doit être considéré dans sa globalité : car au-delà de l’urbanisation du SI, ce sont tous les processus métiers qui dépendent de la qualité des flux de données.

Le manque d’intégration des données et son impact sur l’organisation

Aujourd’hui encore, beaucoup de SI sont trop peu structurés, ce qui se manifeste par :

  • La coexistence d’applications anciennes et modernes communiquant en point-à-point : ce mode de fonctionnement n’est plus envisageable au vu de la diversité des sources d’information qu’exploitent les entreprises.
  • Des formats de données nombreux et non standardisés : le dialogue entre applications hétérogènes ralentit la communication, génère des erreurs et des doublons et rend difficile l’enrichissement de la data.
  • Une traçabilité des erreurs faible ou inexistante : faute de réel suivi, les blocages sont difficiles à identifier et solutionner.

Ce manque de structuration a des conséquences sur le plan technique, organisationnel et stratégique : il conduit à un traitement fastidieux des erreurs pour chaque application métier, faisant perdre un temps précieux aux équipes métier et à la DSI. Les équipes sont ainsi mobilisées sur la maintenance et la correction des erreurs au lieu de pouvoir se concentrer sur les projets innovants. De plus, la donnée est collectée de manière incomplète, ce qui nuit au croisement des informations et à la prise de décision.

Il n’est pas superflu de le répéter : la bonne intégration des données est la première étape pour exploiter celles-ci correctement ! Les données sont à la fois au cœur des flux et des processus de l’entreprise, leur qualité est donc un sujet capital.

Que la transition numérique soit largement amorcée ou à ses prémices dans l’entreprise, il est temps pour les décideurs et les DSI de se pencher sur le sujet et de solutionner enfin le problème une fois pour toutes !

Comment traiter pour de bon la question de l’intégration de données

Une intégration efficiente implique de collecter et transporter la donnée, mais aussi de pouvoir la centraliser et de l’enrichir dès que cela est nécessaire, avec une répercussion automatisée des modifications à tout l’écosystème applicatif.

Des solutions simples et complémentaires existent pour répondre efficacement à ce besoin :

Comment intégrer ses données avec l’ESB ?

L’ESB (ou bus applicatif) urbanise les flux et les sécurise, deux prérequis essentiels pour les entreprises dont le Système d’Information évolue. Plutôt que d’aller chercher la donnée à chacune de ses sources, les applications métier peuvent récupérer celle-ci dans le bus applicatif grâce à un mode d’échange normalisé. La capacité de transformation des formats de données par l’ESB permet aux applications de dialoguer en continu.

Le référentiel de données unique MDM permet de centraliser et gérer des données de référence saines, que les applications pourront utiliser. Les doublons et silos d’information sont éliminés. Le MDM s’associe à l’ESB pour faire circuler dans le SI une data contrôlée et distribuer la même information à toutes les applications.

Comment le MDM facilite l’intégration de données ?

Par le couplage de ces deux solutions, on obtient des flux de données fiables et traçables, mais surtout plus pérennes. La mise en œuvre de l’ESB et du MDM fluidifie les échanges inter-applicatifs et garantit l’intégration des données : pourquoi ne pas franchir le pas dès à présent ?

Projet d’urbanisation du SI :
n’oubliez pas d’intégrer des activités humaines !

L’intégration de données comme socle pour l’innovation

Bien sûr, l’intégration des données n’est pas une fin en soi. Elle n’est là que pour servir vos objectifs métiers et accélérer votre transformation. 

En effet, les flux de données circulent dans toute l’entreprise et alimentent ses processus. Améliorer la qualité de la donnée et son transport, c’est donc augmenter la performance de ces processus via :

  • Le gain de temps : mise en qualité avant distribution, transport automatisé synchrone ou asynchrone, élimination de tâches de codage chronophages…
  • La réduction des erreurs : collecte de la data automatisée qui prévient les oublis et les erreurs, mises à jour automatiques et modifications automatiquement répercutées, rapports toujours actuels…
  • La collaboration : meilleur dialogue entre les applications (et donc les métiers), enrichissement des données par tous les intervenants, accès simplifié depuis des sites distants…
  • L’amélioration continue : identification des problèmes liés à la donnée, adoption de bonnes pratiques, préparation des données avant diffusion…

Pour les DSI, l’intégration des données n’est pas une finalité : ses objectifs doivent être expliqués en interne de l’organisation pour faire comprendre l’importance du projet. L’unification des flux circulant à tous les niveaux permet avant tout de se préparer aux défis posés par l’innovation :

L’intégration des données pour servir l’IoT

IoT

Les objets connectés constituent de nouvelles sources d’information, amenées à échanger fréquemment avec le SI. Ces nouveaux dispositifs posent des questions d’efficacité et de sécurité inédites. La donnée doit être échangée avec le même niveau de qualité qu’elle le serait sur site.

Comment l’intégration de données peut faciliter l’exploitation du Big Data ?

Big Data

La quantité de données à traiter ne cesse d’augmenter : le Big Data implique de fortes volumétries, des données hétérogènes et un besoin de traitement rapide. L’automatisation intelligente des flux devient indispensable pour tirer parti des data lakes.

Comment faire face au SI Legacy en intégrant ses données ?

Migration du SI Legacy

Pour faire face à l’évolution rapide des formats et des nouvelles applications, le SI existant doit dialoguer vite et efficacement. L’harmonisation des flux est au service de la communication entre anciennes et nouvelles applications.

Intégration des données et Cloud hybride

Cloud hybride

Une infrastructure Cloud hybride offre plus d’agilité, à condition de pouvoir identifier ses flux critiques et dissocier facilement les applications pour les migrer.

Comment renforcer la BI avec l’intégration de données ?

Business Intelligence

Pour répondre efficacement aux besoins en visualisation et analyse de données, l’information doit être fiable, qualitative et enrichie.

Comment intégrer ses nouvelles applications métiers ?

Ajout de nouvelles briques applicatives

Les nouveaux outils métier s’intègrent plus facilement au SI lorsque les flux de données sont urbanisés.

C’est un fait : l’intégration des données va plus loin qu’une simple question d’infrastructure. Urbaniser ses flux et son SI, c’est en réalité s’offrir des outils pour accélérer la transformation digitale et les projets innovants dans l’entreprise. Les bénéfices de l’intégration des données pour les enjeux métier ne sont plus à démontrer. Les solutions existent et sont maîtrisées. Des arguments suffisants pour enfin passer à l’action, clore définitivement le sujet et vous concentrer sur les nouveaux projets stratégiques de votre entreprise !

Vous souhaitez échanger sur vos enjeux d’intégration de données ? Prenez contact avec nous !

Au plaisir d’échanger prochainement !