Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Notre guide sur le Master Data Management : définition, cas d’usage, critères de choix et mise en place de solutions

Le Master Data Management : la fondation pour consolider, harmoniser, mettre en qualité et transformer les données de votre organisation en une source unique et fiable pour piloter toutes les actions et décisions. Libérez le potentiel de votre patrimoine de données !

Qu’est-ce que le Master Data Management ?

Concrètement, le Master Data Management, c’est quoi ?

Aussi appelé GDR (Gestion des Données de Référence) , le Master Data Management est solution technologique reposant sur un référentiel unique associé à des bonnes pratiques et des processus de gouvernance des données afin de garantir la mise en qualité, l’exactitude et la traçabilité de ces données. C’est le point de vérité pour toutes les applications du SI et le socle du patrimoine de données de de votre entreprise !
Le MDM vous permet d’instaurer une version unique et certifiée des données. Cette fiabilité de la data est essentielle, puisque celle-ci alimente tous vos processus et vos activités métiers. Sans consolidation des données maîtresses, les données sont éparpillées au sein de l’entreprise dans les différentes applications métiers avec des risques d’hétérogénéité, de doublons, d’erreurs…

Pour cela, le MDM accueille toutes les données provenant des applications métiers, les « nettoie » et effectue leur transcodification avant transfert – via un ESB (Enterprise Service Bus), par exemple – vers les applications cibles. Toutes ces actions sont finement paramétrées pour s’aligner avec les processus qui consommeront la donnée et en optimiseront, voire sécuriseront, l’exécution.

Quels sont les principes de fonctionnement du Master Data Management ?

Le MDM s’inscrit dans les projets de transformation digitale des organisations : la vocation première de gestion des données de référence est d’unifier les données numériques du Système d’Information. Générée par des dizaines, voire des centaines d’applications métier, les données d’entreprise sont souvent morcelées, erronées ou obsolètes. Les doublons se multiplient et il est alors difficile – et chronophage ! – de faire manuellement les bons croisements. Ainsi, face à des approches d’applicatifs “best of breed” de plus en plus demandées par les métiers, le Master Data Management est une brique essentielle.

Positionné au cœur du Système d’Information et de son architecture, toutes les données convergent vers ce référentiel unique, où s’appliquent les règles de gestion personnalisées de l’entreprise. Le format des données, mais aussi leurs règles de validation et leur transcodification sont ainsi maîtrisés. A cela s’ajoutent des algorithmes de dédoublonnage, pour que les données soient toujours disponibles dans une version unique et actuelle.

Ces données, sûres, ont vocation à irriguer le SI et maintenir l’ensemble des applications à jour. Une adresse d’un client est modifiée dans votre GRC ou votre CRM ? Vos ERP et toutes les applications abonnées pour lesquelles cette adresse est essentielle sont mises à jour aussi vite que possible !

Cependant, le Master Data Management ne s’arrête pas au contrôle unitaire des données ! Combiné aux approches de Data Catalog, l’objectif est également de fournir une cartographie complète de la data des entreprises. Parmi les autres fonctions du MDM, on retrouve donc la création de modèles hiérarchisés, la gestion de scénarios de données et un moteur de règles poussé.

Enfin, la GDR apporte une vision stratégique sur les données de l’entreprise avec par exemple la possibilité de reconstituer un référentiel à date et de disposer d’une vue exhaustive et consolidée sur les données. Tous ces atouts, en font le socle des démarches de gouvernance des données.

Comment schématiser le concept de Business Process Management ?

Nos dossiers pour approfondir
le sujet de la gestion des données de référence

À quels cas d’usage répond le Master Data Management ?

L’implémentation du Master Data Management est possible à tout niveau de maturité d’une organisation, sous la supervision des Data Managers. La démarche répond aussi bien aux enjeux stratégiques des secteurs publics que des entreprises privées.

La démarche MDM dans le Secteur Public

  • Gestion de l’information agents autour d’un référentiel
  • Référentiel usager facilitant le suivi des dossiers et la communication (mise en œuvre du « Dîtes-le nous une fois »)
  • Référentiel pour la supervision des bâtiments, des véhicules et du matériel
  • Gestion des contrats (statut, tarifs, cahiers des charges…)
  • Gestion des données de référence complémentaire au SIG (Système d’Information Géographique)
  • Mise en place d’une gouvernance des données pour faciliter la prise de décision des collectivités

Découvrez Blueway Secteur Public

Dans les entreprises

  • Centralisation des données clients dans un Référentiel Client Unique (RCU) et amélioration de l’expérience client (B2B & B2C)
  • Création d’un référentiel produits pour l’interne et la collaboration avec les partenaires
  • Gestion d’un référentiel de fournisseurs (pré-référencement, contrats…)
  • Orchestration des RH grâce à un référentiel employés
  • Référentiel comptable (analytique, budgets…)
Envie de rentrer dans le concret avec une démonstration de notre solution ?

Prenez rendez-vous dès maintenant pour un échange ou une démo !

Comprendre le rôle et les avantages du Master Data Management

Cette démarche de gouvernance et d’unification va agir sur la capacité à exploiter les données au sein d’un référentiel unique, à assister la stratégie Data, à prendre du recul sur le cycle de vie des données ainsi qu’à maîtriser l’accès et la diffusion à travers tout le Système d’Information avec la définition fine des rôles et des attributions dans l’organisation. Cependant, les solutions de Master Data Management sont très variées en termes de capacités, de principes et d’architectures technologiques utilisées. Prendre du recul sur les critères de choix et le périmètre fonctionnel qui répondra le mieux à vos besoins est donc essentiel !

Les critères, fonctions clés, points d’attention du MDM

  • Enrichissement de l’information : le traitement complet (dédoublonner, combiner et enrichir…) des données doit permettre de générer un ‘golden record’ pour l’organisation
  • Vue à 360° sur les données : tableaux de bord et statistiques permettent d’analyser en permanence la donnée et sa qualité, durant tout son cycle de vie
  • Adaptation aux processus métier : la mise en qualité et l’administration de la donnée sont alignées avec les processus et les attentes des métiers
  • Evolutivité : le Master Data Management a vocation à accompagner la transformation de l’entreprise.
  • Dialogue : la GDR doit pouvoir échanger avec les applications du SI actuel et futur.
  • Transversalité : la démarche doit permettre une gouvernance de l’information transversale au SI

Les objectifs et bénéfices apportés par le MDM

  • Rationaliser l’information et améliorer le fonctionnement global de l’organisation et la collaboration inter-services
  • En finir avec les silos de données et les doublons d’information
  • Améliorer la mise à jour, la fiabilité et donc l’exploitation et la valorisation des données
  • Réduire les erreurs et l’obsolescence des données
  • Développer une démarche de mise en qualité et d’intégrité des informations, et faciliter la réponse aux enjeux réglementaires (RGPD…)
  • Diminuer le TCO (Total Cost of Ownership) en se passant des référentiels superflus, en réduisant le temps de saisie et en facilitant le décommissionnement des applications
  • Renforcer la confiance de chacun dans les données de l’organisation et appuyer ainsi une stratégie data-driven

La plateforme Phoenix de Blueway et nos convictions autour du Master Data Management

Nous sommes convaincus qu’un référentiel de données doit être simple dans son déploiement, son utilisation, sa maintenance et fournir toutes les clés pour maîtriser sa data !

C’est pour cette raison que Data Governance, le module MDM de notre Data Platform Phoenix, permet une modélisation graphique et intuitive des référentiels de données au sein d’une interface dédiée. Les IHM, portails et webservices d’acquisition et d’exposition sont générés automatiquement. Vous pilotez facilement le cycle de vie des données au travers de portails personnalisables.

A partir de vos règles de gestion des données métiers et de mise en qualité et des algorithmes intégrés, notre module MDM qualifie les données et en facilite la consolidation et le suivi. Comme son nom l’indique, Data Governance est un puissant levier pour mettre en œuvre vos stratégies data !

Phoenix de Blueway intègre la gestion des données de références au cœur de sa plateforme

Richesse de fonctionnalités

Disposez de toutes les fonctionnalités clés de gestion des données de référence  : gestion de la qualité, algorithme de dédoublonnage, traçabilité, règles de gestion, suivi du cycle de vie, IHM utilisateurs, supervision, audit, stockage, journalisation…

Transparence, maintenabilité et accélérateur

Soyez assuré de la transparence de votre solution MDM grâce à une approche Low-code… Cette accessibilité et cette transparence du code, associée à la capacité de personnalisation, rendent la solution très maintenable. Chaque référentiel est ainsi capable de répondre aux besoins métiers initiaux et de s’adapter selon leur évolution. La plateforme est Cloud-Ready , mais l’installation peut aussi être réalisée On Premise selon vos contraintes.

Portail Utilisateur

Garantissez une mise en œuvre simple, maîtrisée et répondant aux bonnes pratiques grâce à un portail généré orienté data steward pour la gestion et la gouvernance de la donnée ! Vous modélisez graphiquement vos référentiels de données et générez ensuite automatiquement les écrans, formulaires, portails et les webservices d’acquisition et d’exposition à partir de vos règles de gestion.

Evolutivité

Votre MDM n’est pas figé et s’adapte à l’évolution de vos processus métiers et des besoins de votre organisation ! Types de référentiels illimités, capacité à s’adapter à des fortes volumétries de données, fonctions de pilotage pour l’amélioration continue… : le MDM apporte résilience et scalabilité à votre organisation.

La complémentarité du MDM avec l’ESB, le BPM, le Data Catalog et l’APIM

La gouvernance de la data ne s’arrête pas au référentiel de données ! Chez Blueway, nous concevons le Système d’Information comme un levier de collaboration et de transversalité entre les métiers. Pour bien traiter ce besoin, les données doivent se mettre au service des processus métier. Ceci implique de prendre en compte tous les échanges transversaux et les interdépendances du SI, mais également que le cycle de vie des données est un enchevêtrement d’interactions humaines et techniques !

Notre plateforme Phoenix repose ainsi sur deux dimensions prépondérantes et complémentaires : data & processus et inclut pour cela à la fois des solutions de BPM, MDM, Data Catalog, ESB et API Management.

schéma de la data platform Phoenix
Découvrez Data Governance
Vous souhaitez échanger autour de la mise en place d’une solution de Master Data Management ?

Prenez rendez-vous dès maintenant pour un échange ou une démo !

Nos derniers contenus autour de la gestion de données

Notre FAQ autour du Master Data Management

Le PIM présente des similarités avec le MDM, mais traite avant tout les données produit et il est souvent orienté sous un prisme métier (marketing…) ! Les questions d’échanges de données au sein du SI, de traçabilité ou de cycle de vie y restent limités. Cette vision partielle de la donnée n’est pas suffisante pour mettre en place une gouvernance des données au niveau de l’entreprise.

Le DAM (Digital Asset Management) se concentre essentiellement sur la centralisation, l’organisation et la diffusion des fichiers multimédia : une action ciblée – d’autant plus que les ressources audiovisuelles sont de plus en plus essentielles pour les entreprises –, mais très spécifique. Le DAM se concentre sur un périmètre très précis, et n’a pas vocation à se positionner à un niveau stratégique ou de gouvernance de l’entreprise.

Non ! L’architecture de notre module Data Governance permet d’adapter son MDM à un nombre illimité de besoins : clients, fournisseurs, articles, point de vente, RH… la modularité de la solution permet de traiter tous les types de données, sans limitation de licences.

Loin d’être uniquement une réponse technique, le choix d’un MDM est avant tout un projet organisationnel, humain. Il s’agit certes de standardiser les usages de la donnée selon des règles et une gouvernance. Cependant, cette gouvernance implique d’être à l’écoute de tous les métiers et repose aussi sur la définition de rôles et d’une organisation adaptée au niveau de l’entreprise… et donc sur une conduite du changement importante !

Le Master Data Management et le Data Quality Management font en réalité partie d’un tout ! Des fonctions de Data Quality Management sont intégrées à la solution MDM de Phoenix pour une mise en qualité optimale des données. En effet, les capacités de nettoyage, de gestion fine des contraintes data (gestion d’identifiant, calcul de clés, unicité, calcul d’attribut…), de normalisation et de maintien en conformité du DQM sont indispensables pour instaurer une donnée exploitable par tous.

Pour mieux gérer les données de référence et garantir la qualité de vos données, nous nous appuyons sur notre plateforme Phoenix associant MDM, Data Catalog, ESB, BPM et API Management. Elle vous permet de cartographier, cataloguer et collecter votre patrimoine de données avec le module de Data Catalog, de modéliser vos processus métiers de manière graphique et simple dans la partie BPM (Business Process Management), d’automatiser les flux de données correspondants grâce à notre ESB (Enterprise Service Bus) puis de centraliser et unifier toutes ces données dans la partie MDM (Master Data Management).

"Ah, l'éternelle question… et qui prête souvent à confusion : Mobile Device Management ou Master Data Management ? En effet l’acronyme MDM est utilisé dans les deux cas !

Chez Blueway, 'MDM' signifie exclusivement Master Data Management : nous nous concentrons sur la centralisation et la gestion de vos données pour garantir leur cohérence à travers l'organisation.

Le Mobile Device Management concerne la gestion des appareils mobiles. Si nous ne gérons pas les appareils mobiles, nos solutions sont bien sûr Responsive et accessibles depuis les appareils mobiles :)

Tous les types de données peuvent être exploitées dans le module Data Governance de Phoenix, et cela, quel que soit le domaine métier (finance, client, produits, fournisseurs, RH, marketing…).

Nous distinguons quatre modèles principaux de hub qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients :

  • Le data hub Registry
  • Le data hub Consolidation
  • Le data hub Coexistence
  • Le data hub Transactionnel ou Centralisé

Une donnée de référence est une information structurante (qui fait « référence ») qui traverse les applications verticales comme les ERP, CRM, et autres, servant de base pour organiser les processus métiers à travers l'entreprise.