Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Automatiser et robotiser les processus métiers pour rendre l’organisation plus efficace et plus agile

L’automatisation et la robotisation des processus métiers offrent une solution prometteuse pour accroître l’efficacité et l’agilité des organisations. En outre, cette démarche permet de collecter et d’analyser de grandes quantités de données et de remettre à plat les pratiques. Avec à la clé une diminution des risques d’erreur, une réduction des goulets d’étranglement, des problèmes de performance récurrents et des coûts opérationnels, et même une amélioration de la traçabilité et de la scalabilité des opérations. En résumé, l’automatisation des processus est un levier puissant pour optimiser et repenser l’efficacité et la qualité des pratiques d’une organisation.

Quels sont les bénéfices d’une automatisation des processus ?

L’automatisation des processus consiste à utiliser des solutions (BPA pour Business Process Automation, RPA pour Robotic Process Automation, DPA pour Digital Process Automation voir IPA pour Intelligent Process Automation) afin d’automatiser des tâches répétitives en se basant sur des règles propres à l’organisation pour améliorer ses performances.

ic-idee-1

Améliorer l'efficacité et la productivité

ic-idee-2

Réduire les coûts en automatisant les tâches manuelles

ic-idee-3

Améliorer la qualité en diminuant le taux d’erreur

ic-idee-4

Faciliter la conformité avec des processus clairs

ic-idee-5

Développer la visibilité et le contrôle avec une vision de bout en bout

Comment mettre en œuvre l’automatisation des processus ?

Si le BPM (Business Process Management) aide l’organisation à modéliser ses processus au sens réel de la tâche (c’est-à-dire indépendamment de l’acteur, de la profondeur, de la répétitivité, etc.) elle dispose alors de la capacité à venir exploiter la norme BPMN (Business Process Model and Notation, ou norme de modélisation des processus métier) dans une vision globale d’entreprise. Et c’est grâce à sa capacité de mettre en œuvre l’automatisation, notamment via le BPA (Business Process Automation), que l’entreprise aura la capacité de mettre en œuvre une démarche réellement efficiente, de bout en bout.

1er conseil

Initier une démarche d’automatisation des processus

Une bonne urbanisation et une bonne gestion des données référentielles via le MDM (Master Data Management) sera toujours quelque chose de prépondérant dès lors que l’on parle de gestion de processus métiers. Car si les processus n’ont pas le même référentiel, avec des qualités différentes, l’automatisation va vite devenir un casse-tête. Avec une approche incomplète, il n’y aura pas une bonne adhérence au SI et des difficultés à automatiser les flux jusqu’au bout se feront jour. Ce point est essentiel car de nombreux projets BPM se soldent par un échec quand ils sont concentrés sur l’expérience utilisateurs, mais ne prennent pas en compte la bascule avec le volet industrialisation, qui devient alors un véritable goulet d’étranglement.

2ème conseil

Comment modéliser des processus ? 

L’étape de modélisation permet de traduire les processus manuels en flux de travail automatisés, optimisés pour l’efficacité et la précision. Utiliser des outils de modélisation graphique comme BPMN permet de visualiser les flux de travail et de détecter les inefficacités (disponibles au travers de la solution BPM Blueway). Pour rappel BPMN est une norme de modélisation des processus métier qui fournit une notation graphique compréhensible par toutes les parties prenantes. S’y trouve les événements (déclencheurs), les activités (tâches à réaliser), les passerelles (décisions conditionnelles) et les flux (séquence d’activités). Attention, avant de passer à l’automatisation, il est important d’optimiser les processus existants pour éliminer les inefficacités et maximiser les bénéfices de l’automatisation (goulets d’étranglement, complexité…).

Matrice d’exigence : plateforme d’intégration de données
Matrice d'exigence pour votre data platform

Choisissez Process Governance pour automatiser vos processus métiers

Process Governance, le module BPM (Business Process Management) de Phoenix est un atelier de design de workflows hybrides à la norme BPMN2 (Création d’écrans utilisateurs de saisie, contrôle, automatisation de tâches …). Basé sur la modélisation fonctionnelle, il permet d’automatiser la génération des flux et écrans exécutables à mettre en œuvre au sein de Blueway. Vous pouvez ainsi générer automatiquement la documentation de vos processus fonctionnels, automatiser vos tâches répétitives avec le RPA ou encore gérer des alertes automatiques (mail, sms,..) et de délégation (rôles et responsabilités).

Nos atouts pour accélérer vos processus métiers

Une intégration complète

Avec le socle technologique de la plateforme Blueway, permettant de réunir des stratégies SOA et des objets non orientés service, au sein d’un même traitement.

Des processus pré-paramétré

Qui collectent automatiquement les informations nécessaires à la création des commandes depuis un portail, un fichier de données échangés avec un partenaire, etc.

Des fonctionnalités avancées

De BPM qui permettent de gérer graphiquement des enchaînements complexes en fonction de règles de gestion prédéfinies ou de règles dynamiques.

… Et au-delà de l’automatisation avec la plateforme Phoenix

Chez Blueway, nous sommes convaincus de l’importance de la gestion des flux et des processus métiers de bout en bout. C’est pour cela que notre plateforme modulaire Phoenix orchestre de processus techniques comme hybrides, et garantit le respect des règles métiers au sein de ces processus (gestion enchaînements, des alertes et des règles de routages de l’information) en fonction de règles de gestion prédéfinies ou de règles dynamiques. De plus, pour accélérer encore plus vos projets BPM, la plateforme Blueway intègre plusieurs modèles de processus pré-paramétrés.

schéma de la data platform Phoenix
Process Governance
Vous souhaitez échanger sur vos enjeux d’automatisation des processus ?

Nos prises de parole autour de l’Enterprise Service Bus