Moteur de Règles métiers BRMS : gestion et simplifications

Pour accroitre votre agilité, il est nécessaire de raccourcir les cycles de décisions et d’automatiser le plus possible les processus métiers. C’est aussi le moyen d’augmenter ainsi votre SLA (Service Level Agreement ou Qualité de service). Mais lorsque l’on travaille sur l’optimisation de processus métiers aux règles complexes, atteindre ces objectifs ne semble pas toujours évident !

En effet, comment synthétiser simplement des règles
métiers complexes
regroupant de nombreux critères voire des modifications
fréquentes de leur application ? La gestion de tarifications multicanal,
l’optimisation de tournées ou de chargement, la validation de processus
qualités dans des milieux contraints, la gestion de routages dynamiques en
fonction de données exogènes sont autant de problématiques qui figent les
processus métiers
compte tenu des coûts de mise au point et de tests.

Faire le bon choix pour simplifier les règles métiers complexes

Certains pensent que
seul un développement spécifique constitue la solution à ses problèmes
(moyennant quelques milliers de lignes de programmation). Il serait par
contre illusoire d’imaginer que cette solution augmenterait l’agilité de
l’entreprise !

 L’évolutivité et la maintenabilité d’un tel
développement sur des règles métiers complexes à long terme vont devenir
un frein à leur mutation.

Au contraire, pour réellement améliorer la qualité de service des processus métiers reposant sur la résolution de règles métiers complexes, il est indispensable de les traiter avec un moteur de règles complexes et un logiciel BPM suffisamment paramétrable et ouvert.

Et pour cause : certaines
entreprises ont fait évoluer leurs règles métiers tout au long de leur
développement et elles arrivent parfois à devoir des gérer des processus d’une
très grande complexité, intégrant de nombreuses variabilités (conditions et
exceptions) et faisant que leur modélisation comme leur traitement peuvent
devenir de véritable « usines à gaz ». On arrive ainsi à une
situation de CEP (
Complex Event Processing).

Gestion des règles métiers complexes : quelques bonnes pratiques

L’objectif d’un moteur de règles est de
transformer ces règles métier en traitements informatisés tout en garantissant
leur complétude ainsi que la déduction des conséquences de ces vérités
combinées
.

Voici quelques bonnes pratiques pour piloter
vos règles métiers complexes :

  • Avant d’appliquer ces règles au sein d’un processus,
    il est bénéfique de les simuler afin de valider leur complétude (cas qui
    se recouvrent ou qui sont disjoints), ainsi que leur application (champ
    d’action, résultats, …)
  • Scinder le stockage de l’information de sa logique de traitement est une
    bonne chose
    . Cela permet de concentrer les compétences techniques, d’être plus
    efficient et d’assurer l’évolutivité des règles métiers.
  • Mieux vaut découper les règles par domaine plutôt
    que les regrouper
    . Cela permet là encore d’assurer une meilleure
    réutilisabilité des règles et leur évolutivité.
  • Définir le mode de fonctionnement des processus
    indépendamment des applicatifs d’origine est un plus
    (éviter
    la gestion manuelle de cas particulier insuffisamment pris en compte dans les
    applicatifs d’origine, piloter des processus qui impliquent plusieurs
    applicatifs…)

Ainsi ce sont les contraintes métiers qu’il faut
synthétiser
, en s’affranchissant des limites applicatives. Il s’agit de transformer
les règles métier d’utilisateurs fonctionnels en traitements informatisés.

Gestion des règles métiers complexes et BPM

Si Business Process Management et BRMS (Business Rules Management System ou Système de Gestion de Règles Métier) sont deux solutions à différencier, elles sont toutes deux liées à la gestion des flux d’informations et des processus.

Nous avons bien conscience de ces problématiques, et de
l’importance de comprendre vos enjeux de gestion des règles métiers
complexes
, afin de mieux vous accompagner sur notre facette, différente
mais complémentaire, de la gestion des flux d’informations.

Pour répondre à vos enjeux de modélisation de vos processus, d’orchestration de vos flux d’informations et d’urbanisation de votre Système d’Information, Blueway propose une plateforme complète intégrant toutes les dimensions de l’échange de données (BPM, MDM, ESB, API Management).