Découvrez notre vidéo sur le thème des besoins métiers et SI : ce n’est pas aux outils de porter le débat !

Découvrez l’interview d’Edouard Cante, Directeur des Opérations chez Blueway ainsi que le script de celle-ci.

Les organisations se positionnent sur la vision globale et métier des processus et des échanges de données.
Cependant les réponses mises en place sont souvent technologiques. La rupture entre le besoin et la solution peut alors devenir un vrai point de blocage.

Edouard Cante Directeur des Opérations chez Blueway

Les applications verticalisées pour chaque besoin singulier se multiplient. Et souvent, on rentre de force l’enjeu dans une case.
Ces outils cloisonnent et ne prennent pas en compte le rôle essentiel de l’humain dans l’échange d’information.

Les utilisateurs doivent alors perdre beaucoup d’énergie pour s’adapter ou réinventer des méthodes palliatives.
On a oublié une étape dans un processus ? Envoyons un e-mail !
On a besoin d’échanger des fichiers ? Utilisons un service FTP !
Cette déconnexion technologique vis-à-vis des besoins métiers, est une source principale de Shadow IT.

Nous sommes intimement convaincus que c’est à l’outil de s’adapter et non l’inverse. Il ne faut pas répondre spécifiquement à chaque usage, mais il faut faire converger converger la collaboration dans l’organisation.
Contrairement aux idées reçues, les utilisateurs sont tout à fait prêts à s’adapter si cela simplifie les processus métiers. C’est-à-dire rattacher sa particularité au collectif !
C’est aussi l’amélioration de l’organisation qui est en jeu !
Nous sommes persuadés que l’automatisation un support et non une fin en soi.
La transformation digitale doit être inclusive et rattacher tous les acteurs au circuit global de l’information.

Mais comment mettre cela en place en pratique ?

Edouard Cante Directeur des Opérations chez Blueway

Il faut unifier la dimension humaine et technologique en faisant converger les enjeux des services métiers et informatiques.

  • Cette convergence se fait autour de la circulation de l’information. La modélisation des processus révèle le rôle des intervenants humains ; elle permet à chacun de partager sa vision sur le qui, quand quoi, comment,
  • Ensuite le support technologique doit assister la mise en œuvre de ces processus. Sans contraindre les enjeux métiers par des problématiques techniques.

Que doit proposer la solution à retenir ?

Edouard Cante Directeur des Opérations chez Blueway

La solution doit donc imbriquer les rôles humain et technologique.

  1. Elle doit être multi-facettes pour s’adapter aux processus métier et non l’inverse. Aussi bien automatiser les échanges que faciliter l’intégration de l’humain au travers d’interfaces. 
  2. Elle doit se positionner au niveau de l’organisation, afin d’apporter une réponse calquée sur les besoins métiers et de faire adhérer les processus au système d’information.

Pour cela, la solution doit unifier : le transport de l’information, la gestion des processus, les référentiels de données et l’ouverture vers l’extérieur.

Pour chaque besoin métier, il faut avoir une vision globale et partagée, tant des processus que des données. C’est la seule manière pour que vos enjeux ne soient plus contraints par les spécificités techniques !
Derrière le besoin métier, c’est bien l’humain et au-delà l’organisation qui sont présents et qui doivent rester au cœur du système d’information. 

Vous souhaitez échanger sur la place de l’humain au sein du SI avec Edouard ? Prenez rendez-vous !