Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tout savoir sur la conception d’API ou API Design

Table des matières
Partager :
Découvrez la Data Platform Phoenix
Tout savoir sur la conception d'API

Concrètement la conception d’API, c’est quoi ?

La conception d’API (pour « interfaces de programmation applicatives »), ou API Design, désigne le processus de création et de structuration d’API qui permettent aux applications de communiquer entre elles. Cela implique la définition des méthodes, des points de terminaison, des structures de données, des protocoles de communication et des règles d’authentification et d’autorisation.

Une API bien conçue est intuitive, sécurisée et efficace, facilitant l’intégration et l’interopérabilité des systèmes.

La conception d’API est l’art de créer des ponts entre différentes applications, en permettant une communication fluide et sécurisée.

Les grands principes de la conception d’API

Simplicité et Clarté

Une API doit être simple et facile à comprendre pour les développeurs. Les noms des endpoints et des paramètres doivent être explicites et cohérents, et la documentation doit être complète et facilement accessible.

Cohérence

La cohérence dans les conventions de dénomination, les structures de données et les codes de réponse est essentielle pour une API bien conçue. Cela facilite la maintenance et l’utilisation de l’API.

Sécurité

La sécurité doit bien évidemment être intégrée dès la conception. Cela inclut l’authentification, l’autorisation, et la protection contre les attaques courantes telles que l’injection SQL ou les attaques par déni de service (DDoS).

Scalabilité

L’API doit être conçue pour gérer une croissance de l’utilisation sans dégradation des performances. Cela implique des choix architecturaux adaptés et une gestion efficace des ressources.

Versioning

Les versions de l’API doivent être gérées pour permettre des évolutions sans perturber les utilisateurs existants. Une API versionnée permet d’introduire de nouvelles fonctionnalités tout en maintenant la compatibilité avec les anciennes versions.

Documentation

Une documentation claire et exhaustive est obligatoire. Elle doit inclure des exemples d’utilisation, des explications sur les points de terminaison, les paramètres, les réponses, et les cas d’erreur.

Focus sur : API Design VS conception de microservices

Les similarités dans la conception d’API et de microservices

  • Modularité : les deux approches favorisent une architecture modulaire, où les composants peuvent être développés, déployés et gérés indépendamment.
  • Réutilisabilité : les API et les microservices sont conçus pour être réutilisables à travers différents systèmes et applications.
  • Interopérabilité : les deux approches visent à faciliter l’interaction entre différentes applications et systèmes.

Les différences dans la conception d’API et de microservices

  • Granularité : Les microservices sont généralement plus granulaires, chaque service ayant une responsabilité très spécifique. Une API peut englober plusieurs services ou fonctionnalités.
  • Gestion des états : Les API sont souvent stateless, c’est-à-dire qu’elles ne conservent pas d’information entre les appels. Les microservices peuvent être soit stateless soit stateful, selon les besoins de l’application.
  • Déploiement : Les microservices nécessitent une gestion complexe du déploiement et de la communication interservices, alors que les API sont déployées comme des points d’accès unifiés.

Retenez qu’API Design et microservices partagent des objectifs de modularité et de réutilisabilité, mais diffèrent en termes de granularité et de gestion des états.

Dans quelles situations a-t-on besoin de concevoir une API ?

La conception d’API dans le Secteur Public

  • Les administrations publiques peuvent concevoir des API pour permettre aux citoyens d’accéder à des services en ligne, comme la demande de documents administratifs ou le suivi des demandes.
  • Les API peuvent également être utilisées pour intégrer différents systèmes gouvernementaux, facilitant le partage de données et la collaboration entre les agences.

La conception d’API dans le Secteur Privé

  • Dans le secteur du e-commerce les entreprises peuvent par exemple concevoir des API pour gérer les catalogues de produits, les transactions, et les interactions avec les fournisseurs et les clients.
  • Les banques et les fintechs passent elles aussi par des API pour offrir des services tels que les paiements en ligne, la gestion des comptes, l’intégration avec des applications tierces ou simplement pour permettre à leurs clients de connecter leurs comptes bancaires à leur application.

Conception d’API : quels sont les bénéfices attendus et les limites ?

Les bénéfices attendus d’une API

  • Simplification de l’intégration entre différents systèmes et applications, et réduction du temps et des coûts de développement
  • Flexibilité, avec la possibilité d’ajouter, de modifier ou de supprimer des fonctionnalités sans perturber les autres composants du système
  • Encourager l’innovation en permettant aux développeurs tiers de créer de nouvelles applications et services, en exposant des fonctionnalités via des API

Les limites d’une API

  • La conception et la gestion des API peuvent devenir complexes, surtout lorsqu’il s’agit de versioning et de compatibilité ascendante.
  • En termes de sécurité, les API exposées sur internet peuvent être des cibles pour les attaques, nécessitant des mesures de sécurité robustes.
  • Une mauvaise conception d’API peut entraîner des problèmes de performance, notamment en termes de latence et de scalabilité.

Les API nécessitent une gestion rigoureuse de la sécurité et des performances pour éviter les pièges courants, mais elles sont de véritables catalyseurs d’innovation, offrant des opportunités infinies pour l’intégration et l’expansion des services.

Quels sont les critères et méthodes pour concevoir efficacement une API dans son entreprise, et les outils qui permettent de supporter la démarche ?

Pour concevoir efficacement une API, il est possible de lister 4 grandes étapes :

  1. Définir clairement les objectifs de l’API et les besoins des utilisateurs finaux.
  2. Concevoir des API simples, cohérentes et bien documentées.
  3. Mettre en place des mesures de sécurité robustes dès la conception.
  4. Concevoir l’API de façon « scalable » pour qu’elle puisse évoluer avec l’augmentation de la demande.

Les méthodes pour réussir

  • Conception basée sur les cas d’utilisation : identifier les cas d’utilisation principaux et concevoir l’API en conséquence.
  • Prototypage : créer des prototypes d’API pour valider les concepts avant de les implémenter.
  • Tests continus : effectuer des tests continus pour assurer la qualité et la fiabilité de l’API.
  • Documentation : maintenir une documentation exhaustive et à jour pour faciliter l’utilisation et la maintenance de l’API.

Exemples d’outils pour supporter la démarche

Des outils comme Swagger et Postman, combinés à une solution robuste de gestion d’API comme le module API Governance de Phoenix, permettent de concevoir des API efficaces et sécurisées.

Quel est le positionnement de Blueway autour de l’API Design ?

A travers le module API Governance de notre plateforme Phoenix, nous nous engageons à fournir des outils et des solutions de pointe pour faciliter la conception, la gestion et l’optimisation des API, aidant ainsi nos clients à rester compétitifs.

Cette solution permet de normaliser la publication des API, d’administrer leur exposition et leur consommation, et de gérer leur cycle de vie complet. Phoenix et API Governance offrent également une interface graphique intuitive pour la configuration des API, facilitant ainsi leur création, gestion et supervision.

Avec API Governance, les entreprises peuvent donc garantir la sécurité, la performance et la conformité de leurs API tout en accélérant leur transformation digitale.

Auteur
Emilie Exartier
CMO @ Blueway
Dans la catégorie API Management (APIM)