Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment les modern data platforms redéfinissent la gestion des données d’entreprise ?

Table des matières
Partager :
Découvrez la Data Platform Phoenix
Comment les modern data platforms changent la gestion des données d’entreprise ?

Les systèmes, les processus et les infrastructures des entreprises et des organisations génèrent de nombreuses données qu’il faut importer, traiter, analyser et présenter. Cependant, les data platforms traditionnelles se trouvent dépassées face aux exigences actuelles en matière de volume, de vitesse et de variété de données. Pour autant, l’efficacité de la gestion et l’exploitation des données est un enjeu central des stratégies d’entreprise. C’est dans ce contexte que les Modern Data Platforms apparaissent désormais comme des solutions incontournables.

Précisons une chose immédiatement : Une Modern Data Platform n’est pas simplement un réceptacle pour les données. C’est une infrastructure technologique sophistiquée, adaptative et évolutive, conçue pour gérer, traiter, analyser et visualiser des données dans un environnement intégré. Elle offre ainsi une architecture idéale pour maximiser la valeur des données en facilitant leur accessibilité, leur compréhension et leur utilisation dans des contextes très variés.

Elles répondent de fait aux enjeux suivants :

  • La conformité réglementaire : Face à l’ère du RGPD et aux nombreuses réglementations autour de l’exploitation des données, ces plateformes aident les organisations à gérer et stocker leurs données de manière conforme. La non-conformité peut entraîner des sanctions lourdes et nuire à la réputation et la marque employeur, les Modern Data Platforms permettent d’éviter cette situation.
  • La sécurité des données : Les cyberattaques sont multipliées et complexifiées, rendant la protection des données plus essentielle que jamais. Les plateformes modernes doivent être à jour avec les meilleures pratiques de sécurité pour assurer cette sécurité.
  • Souveraineté européenne : Avec des données de plus en plus souvent stockées dans le Cloud (et qui traversent les frontières), la maîtrise et la conservation des données au sein de l’Europe sont devenues une priorité.
  • L’adaptabilité : Face au rythme rapide du changement technologique, les Modern Data Platforms sont conçues pour être extrêmement flexibles. Elles sont capables d’intégrer de nouvelles sources de données, de s’adapter aux changement IT et de répondre aux besoins évolutifs en interne et en externe.

Data Quality : comment garantir la cohérence et la fiabilité des données pour optimiser les performances ?

Quels sont les facteurs d’identification d’une Modern Data Platform ?

L’essence d’une Modern Data Platform réside dans sa capacité à être à la foi un outil technologique puissant et un catalyseur de transformation de l’entreprise. Elle s’inscrit dans une vision globale, où les données ne sont pas seulement stockées, mais activement utilisées pour générer de la valeur, comme dans le cas de la relation client avec les Customer Data Platform. Ainsi, toute Modern Data Platform qui se respecte doit présenter les spécificités suivantes :

  • Flexibilité et scalabilité : Elle doit être capable de s’adapter à des volumes de données en constante augmentation et à des sources multiples, tout en maintenant des performances optimales.
  • Orientation Business : Au-delà de la simple gestion des données, la plateforme doit faciliter la prise de décision, favoriser l’innovation et contribuer à la création de valeur pour l’organisation.
  • Gouvernance Intégrée : Des outils et des processus intégrés pour assurer une gouvernance efficace des données, garantissant leur qualité, leur précision et leur conformité.
  • Architecture Unifiée : Loin des collections disparates d’outils, une Modern Data Platform est intégrée, offrant une expérience utilisateur homogène et une architecture cohérente pour une gestion fluide et intuitive des données.

Quels socles et innovations technologiques proposent les modern data platforms ?

Face au rythme fulgurant de l’évolution tehnologique (l’IA est un parfait exemple), les plateformes de données se doivent d’intégrer les innovations qui peuvent être mises à profit au niveau du management de la donnée (aussi bien au niveau de l’architecture, de la connectique, des process ou de l’automatisation). Ces innovations ne sont pas de simples ajouts bienvenus, mais les éléments nécessaires pour rester dans la compétition. Voici le socle idéal d’une modern data platform :

Entrepôt de données et Data Lakes :

Un entrepôt de données (ou data warehouse) est une base de données optimisée pour l’analyse, recueillant des données de sources variées pour fournir une vision data complète. Le data lake, quant à lui, est un vaste réservoir où les données brutes (quel que soit leur format) sont stockées à grande échelle. Dans les plateformes modernes, l’entrepôt de données et le data lake coexistent souvent, offrant une flexibilité inégalée dans le stockage et le traitement des données.

Intégration des données :

Il s’agit du processus clé d’ingestion, de nettoyage, de transformation et de chargement de données de différentes sources vers un lieu centralisé. Les plateformes d’intégration de données permettent une collecte de données en temps réel, garantissant que ces dernières sont toujours à jour et pertinentes.

Outils de qualité et de gouvernance :

Les Modern Data Platforms incorporent des outils qui permettent d’assurer la qualité, la conformité et la sécurité des données. Ils couvrent des aspects tels que la duplication, la validation, la classification, l’audit et la gestion des master datas.

Circulation des données et adhérence des processus au SI :

Les données ne sont pas statiques. Les plateformes modernes offrent donc des solutions pour assurer que les données peuvent circuler efficacement – mais de manière contrôlée – à travers le Système d’Information, et pour garantir l’interopérabilité data/processus afin de maximiser leur valeur.

Protection et conformité des données :

Les données sont devenues une monnaie et leur protection est essentielle. Attention, cela va au-delà de la simple sécurité ! Il s’agit également de garantir que les données sont stockées et gérées conformément aux réglementations en vigueur.

Le plus des innovations technologiques :

En plus de leur socle technique, les Modern Data Platforms peuvent offrir un certain nombre d’innovations technologiques qui peuvent faire la différence en matière de compétitivité et de valeur pour l’entreprise et les utilisateurs :

  • Low-Code/No-Code :
    L’émergence de plateformes Low-Code/No-Code, comme Phoenix de Blueway, révolutionne le développement et la gestion des données en simplifiant la création et la maintenance de processus métiers et des flux de données. De plus, ces outils rendent les plateformes de données accessibles à un grand nombre d’utilisateurs métiers, puisque les prérequis en matière de compétences techniques sont minimes.
  • Serverless :
    Le cloud serverless permet d’exécuter des applications sans se soucier de l’infrastructure sous-jacente. Pour les plateformes de données, cela signifie une mise à l’échelle automatique, une réduction des coûts et une amélioration de la performance.
  • Intelligence Artificielle :
    Il n’existe pas qu’un seul type d’IA ! L’intelligence artificielle se manifeste de diverses manières dans les plateformes modernes : de l’automatisation des process à l’analyse prédictive. Elle joue un rôle de plus en plus important dans la prise de décision, en transformant de simples data en informations actionnables.
Fiche pratique : 5 étapes pour cartographier ses données

Découvrez les 5 étapes à suivre pour cartographier vos données.

Quels sont les bénéfices attendus des Modern Data Platforms ?

Les bénéfices attendus d’une Modern Data Platform par rapport à une plateforme de données classiques sont les suivants :

  • Efficacité et performance accrues :
    Les Modern Data Platforms, avec leur architecture optimisée et leurs fonctionnalités avancées, permettent de traiter et d’analyser les données plus rapidement que les plateformes classiques. Les organisations peuvent ainsi obtenir des insights en temps réel, essentiels dans un environnement business dynamique.
  • Flexibilité et adaptabilité :
    Contrairement aux systèmes traditionnels souvent rigides, les plateformes modernes offrent une grande flexibilité. Que ce soit pour intégrer de nouvelles sources de données, s’adapter à des volumes croissants ou s’adapter à des architectures hybrides : elles sont conçues pour évoluer selon les besoins.
  • Meilleure gouvernance des données :
    Les Modern Data Platforms offrent des outils avancés pour assurer la qualité, la traçabilité, la conformité des données et également la création de référentiels, ce qui est souvent absent ou limité dans les plateformes classiques.
  • Réduction des coûts :
    Grâce à des technologies basées sur le Cloud (serverless entre autres), les entreprises peuvent réduire leurs coûts d’infrastructure. De plus, avec des fonctionnalités low-code/no-code, les coûts de développement et de maintenance peuvent également être réduits.
  • Intégration simplifiée :
    L’intégration des données est souvent un casse-tête pour les DSI. Les Modern Data Platforms, avec leur capacité à ingérer des données de multiples sources et formats, simplifient grandement ce processus pour les équipes IT et les métiers.
  • Démocratisation de l’accès aux données :
    Avec des interfaces conviviales et des outils intuitifs, ces plateformes modernes rendent les données accessibles à un public plus large (notamment avec le No Code), pas seulement aux profils techniques. Cela encourage une culture data-driven à travers toute l’organisation.

Vous l’aurez compris, adopter une Modern Data Platform, c’est mettre en place un socle qui vous permettra d’adapter votre SI et votre organisation à l’avenir ! C’est reconnaître l’importance de la donnée dans le paysage actuel et se donner les moyens de l’exploiter pleinement.

Avec sa vision « Full Data Plateforme » – de l’urbanisation avec le bus applicatif à la gestion des master data grâce au MDM, des workflows avec le BPM, la mise en place d’un Data Catalog pour la création des data sets et l’exploitation de l’APIM pour l’ouverture avec l’écosystème – Phoenix de Blueway se positionne comme la solution incontournable pour les organisations désireuses de mettre une gouvernance à 360° des données.

Prendre rendez-vous

Échangez sur le Data Catalog avec un expert Blueway !

Auteur
Stéphane Le Lionnais
Dans la catégorie Data Platform