Pour accroitre votre agilité, il est nécessaire de raccourcir les cycles de décisions et d’automatiser le plus possible les processus métiers pour augmenter ainsi votre SLA (Service Level Agreement ou Qualité de service). Mais lorsque l’on travaille sur l’optimisation de processus métiers aux règles complexes, atteindre ces objectifs ne semble pas toujours évident.

En effet, comment synthétiser simplement des règles métiers complexes regroupant de nombreux critères voire des modifications fréquentes de leur application. La gestion de tarifications multicanal, l’optimisation de tournées ou de chargement, la validation de processus qualités dans des milieux contraints, la gestion de routages dynamiques en fonction de données exogènes sont autant de problématiques qui figent les processus métiers compte tenu des coûts de mise au point et de tests.

Faire le bon choix pour simplifier les règles métiers complexes

Certains pensent que seul un développement spécifique constitue la solution à ses problèmes (moyennant quelques milliers de lignes de programmation). Il serait par contre illusoire d’imaginer que cette solution augmenterait l’agilité de l’entreprise. L’évolutivité et la maintenabilité d’un tel développement sur des règles métiers complexes à long terme va devenir un frein à leur mutation.

Au contraire, pour réellement améliorer la qualité de service des processus métiers reposant sur la résolution de règles métiers complexes, il est indispensable de les traiter dans une solution BPM suffisamment paramétrable et ouverte qui intègre un véritable moteur de règles, lequel sera garant de leur simplification et reformulation.

Outils simplification règles complexes : le moteur de règles

Blueway vous aide à automatiser
vos problématiques métiers les plus complexes

Pour cela, la plateforme BPM Blueway intègre des mécanismes qui assurent un traitement centralisé de l’ensemble des règles d’application et de routage des données au sein des processus.

Tout d’abord il est possible de définir ces règles en langage naturel avec des conditions qui peuvent s’imbriquer avec des clauses « et/ou ». Elles peuvent alors être dynamiques et prendre en compte de nouvelles contraintes.

Les équipes métiers vont donc pouvoir se concentrer sur les règles de routages et leur application, alors que le moteur de règles va transformer ces règles métier en traitements informatisés tout en garantissant leur complétude ainsi que la déduction des conséquences de ces vérités combinées.

Le moteur de règles vous permet donc de définir ce qu’il faut faire et non comment le faire.

Les bénéfices utilisateurs de la plateforme Blueway pour gérer les règles métiers complexes

Les règles et les faits peuvent être définis et importés au format Excel ou être directement saisis dans une interface graphique simple et conviviale au sein des processus ou dans un portail de gestion qui assurent leur centralisation et leur modification. Avant d’appliquer ces règles au sein d’un processus il est possible de les simuler afin de valider leur complétude (cas qui se recouvrent ou qui sont disjoints), ainsi que leur application (champ d’action, résultats, …)

Le ruleFlow (workflow d’enchaînement des règles) assure l’ordre d’exécution des règles en fonction de conditions. Il est ainsi possible de découper les règles par domaine plutôt que les regrouper. Cela permet là encore d’assurer une meilleure réutilisabilité des règles et leur évolutivité.

Des modules techniques et non visibles pour l’utilisateur prennent en charge la complexité du modèle Domain-Specific Languages (DSL) et la conversion entre le langage naturel et l’expression informatique des règles métiers et des faits : Business Rules Management (BRMS), Complexe Event Processing (CEP, ressource planning).

Par ailleurs, scinder le stockage de l’information de sa logique de traitement est une bonne chose. Cela permet de concentrer les compétences techniques, d’être plus efficient et d’assurer l’évolutivité des règles métiers.

Ainsi, le moteur de règles apporte rapidité et scalabilité au travers d’algorithmes optimisés (algorithme de RETE pour les curieux) dont l’efficacité en regard de la programmation traditionnelle a été prouvée.