Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment accélérer la transformation numérique de l’état et des collectivités territoriales grâce au plan France Relance ?

Table des matières
Partager :
Découvrez notre gamme dédiée aux enjeux du Secteur Public
Comment passer à une administration zéro papier ?

Le Plan France Relance et son volet de mise à niveau numérique

Initié par l’Etat pour accélérer la transition écologique des entreprises et relancer leur compétitivité, le Plan France Relance met en avant une importante facette dite de « mise à niveau numérique de l’Etat et des territoires ».

L’objectif : stimuler l’innovation et la transformation numérique au sein des collectivités. Ce volet du Plan France Relance permet aux administrations et collectivités de voir leur accompagnement et leurs nouveaux outils financés.

En encourageant le déploiement de nouveaux outils et méthodes, l’Etat souhaite uniformiser la qualité de service parmi les organismes publics. Pour les collectivités territoriales, c’est là une opportunité d’afficher leur partenariat avec l’Etat et de proposer un système d’interlocuteur unique clair pour les usagers.

Le double objectif de cette facette du Plan France Relance est donc de :

  • Simplifier les démarches côté usager
  • Soutenir les agents dans la réalisation de leur mission

Mais au-delà de l’amélioration des interfaces usager, les processus et outils de back-office doivent évoluer en profondeur : c’est en effet sur eux que reposent la simplification du traitement des processus et l’amélioration de la qualité de travail des agents !
Ainsi, en capitalisant sur l’expérience des organismes les plus avancés et en mutualisant les projets, le plan France Relance souhaite ouvrir l’innovation à tous les acteurs publics.

Comment la Région Bretagne a urbanisé et rationalisé son SI afin de le rendre plus agile ?

Les projets concernés par le plan France Relance et les démarches à réaliser par l’Etat et les collectivités

Les projets entrant dans le cadre du Plan France Relance doivent appartenir à l’une de ces catégories :

Pour les collectivités territoriales

  • Développer l’adoption d’outils numériques communs dans les collectivités territoriales : Les collectivités ayant un besoin commun peuvent exprimer ce besoin ou s’associer à des projets de co-construction de solutions numériques. L’Etat apporte son soutien pour mutualiser, mettre en place les outils et financer les projets.
  • Soutenir la dématérialisation des démarches administratives en ligne et l’usage des données : L’Etat soutient la mise en place d’une plateforme de GRU, le renforcement de la coopération avec les partenaires et usagers, le déploiement de France Connect et l’accès aux API nationales (le seuil minimal est fixé à un département ou de 500 000 habitants sauf pour le déploiement de France Connect et l’accès aux API afin de favoriser la mutualisation entre collectivités).
  • Cofinancer des projets qui améliorent la relation à l’usager : L’accompagnement ou la formation des agents à de nouveaux outils numériques relève de la région ou du département.  L’Etat fournit alors des moyens techniques et financiers pour la transformation.
  • La dématérialisation des demandes d’autorisation d’urbanisme (DAU)-Démat.ADS : l’Etat soutient également, sur le plan financier, la mise en œuvre de procédures dématérialisées pour toutes les demandes d’urbanisme. Les collectivités peuvent ainsi se mettre en conformité avant l’entrée en vigueur de la loi ELAN.

Pour l’Etat et ses administrations déconcentrées

  • Digitaliser les démarches administratives les plus utilisées par les citoyens et entreprises
  • Employer le numérique pour faire collaborer les administrations et leurs écosystèmes
  • Mettre en œuvre à grande échelle les bonnes pratiques numériques des services déconcentrés
  • Faire évoluer les profils des agents publics pour les rendre plus numériques, développer les centres d’expertise numérique dans les territoires
  • Développer les outils exploitant la donnée : IA, pilotage, échange de données, open data
  • S’appuyer sur des technologies émergentes pour améliorer la qualité de service
  • Mettre en œuvre des projets multi-leviers numériques essentiels pour structurer l’action

Ainsi, les collectivités et les administrations déconcentrées qui souhaitent par exemple améliorer le traitement des demandes en ligne, leur accessibilité à tous ou faire évoluer leur organisation peuvent légitimement recevoir le financement de l’Etat.

Les outils choisis doivent donc l’être dans une triple optique de :

  • Dématérialisation des services aux usagers (avec la création de services ou l’amélioration de l’existant)
  • Meilleur usage des données pour les territoires (en s’appuyant sur l’IA, l’open data, les tableaux de bord pour mieux piloter l’activité)
  • Coopération avec les partenaires et usagers grâce au numérique (déploiement de plateformes de GRU, gestion de la connaissance partagée, marchés publics)

Le soutien offert dans le cadre du Plan France Relance nécessite en contrepartie un engagement fort de la part des collectivités. La mise en place d’outils techniques doit s’assortir d’un changement de méthodes et de culture pour les organismes publics. Recrutement de profils numériques, évolution des compétences, collaboration accrue en interne et entre collectivités sont autant de conditions de succès.

Les outils choisis doivent donc disposer de fonctions qui soutiendront le changement, avec une prise en main simplifiée et une capacité à fluidifier la transmission d’information. Les spécificités propres à chaque collectivité doivent elles aussi être respectées : l’adaptation des outils aux méthodes de chaque structure aura son importance.

Kit d’aide à la vente : Comment vendre l’urbanisation de votre SI à votre DGS ?

Les solutions Blueway Secteur Public pour accompagner la transformation et l’innovation des collectivités dans le cadre du Plan France Relance

La gamme de produits logiciels Blueway Secteur Public est applicable à l’ensemble des besoins de transformation numérique des collectivités et de l’état. Elle permet d’envisager à la fois la dématérialisation complète des démarches, la numérisation des processus internes et l’urbanisation du système d’information pour faciliter le déploiement de solutions innovantes. L’objectif : une continuité parfaite entre interface usager, back-office et Système d’Information, et donc des processus aussi transparents qu’efficaces.

Combinées dans une plateforme à destination des agents et des usagers, nos produits logiciels facilitent la soumission des demandes et la simplification de leur traitement. Une fois mises en place, elles offrent des outils de travail considérablement améliorés et collaboratifs.

Notre gamme de produits traite à la fois l’aspect « transformation des processus » et « transmission et qualité de la donnée ». Pour cela, les briques MDM (Master Data Management) et ESB (Enterprise Service Bus) assurent la distribution d’une donnée fiable et actuelle vers les différents services et usagers.  
Le BPM (Business Process Management) quant à lui, joue un rôle fort dans l’optimisation des processus. Des offres métiers sont aussi disponibles pour répondre aux enjeux de Gestion de la Relation Citoyen et de Portail RH Agent.

L’ensemble des projets Blueway Secteur Public peut être financé dans le cadre du Plan France Relance, aussi bien au profit des collectivités que de l’Etat. Déjà en place pour répondre par exemple à des besoins de référentiel tiers, de dématérialisation des activités de régulation ou d’attribution d’aides par les ministères, ces briques s’adaptent aux besoins techniques de l’Etat et des collectivités, quel que soit leur projet.

Prendre rendez-vous

Échangeons sur la dématérialisation de vos processus RH avec un expert Blueway !

Auteur
Pierre Boizard
Directeur Blueway Secteur Public Résolument engagé dans la modernisation informatique du service public, Pierre travaille avec l’Etat et les collectivités depuis plus de 17 ans, spécialiste de ce secteur et de ses enjeux notamment sur les questions d’aide sociale, de transport, d’éducation, d’environnement.
Dans la catégorie Dématérialisation des services publics, Digitalisation des services publics