Open Data Collectivités locales

Introduction : Rappel sur l’Open Data dans le secteur public

L’Open Data ou Données ouvertes correspond aux  « données qu’un organisme met à la disposition de tous sous forme de fichiers numériques afin de permettre leur réutilisation ». Ce partage de données a vocation à être gratuit et réalisé dans des formats ouverts pour assurer l’exploitation des données par tous.

Pour les collectivités, la prise en compte de l’Open Data s’inscrit dans un cadre légal. En effet, la Loi pour une République Numérique de 2016 impose aux administrations publiques, sous certains critères (nombre d’habitants, anonymisation…), de rendre leurs données accessibles à tous, citoyens comme entreprises.

Les Collectivités sont ainsi tenues, entres autres, de diffuser régulièrement les données dont la publication présente un intérêt économique, social, sanitaire ou environnemental, ainsi que les bases de données et documents produits qui contiennent des informations publiques.

En tant que Collectivité, quel est l’intérêt pour moi de l’Open Data ?

Les obligations légales existent bien sûr. Cependant, au-delà de l’aspect obligatoire, cette démarche offre de nombreuses opportunités à saisir :

Open Data public et expérience citoyen

Expérience citoyen

C’est un levier de développement de l’expérience citoyen que vous offrez et de l’image de votre territoire. Les usagers sont de plus en plus intéressés par l’accès à des données transparentes, fiables, exploitables.

Services Open Data public

Services innovants

Ces nouvelles ressources mises à disposition faciliteront la création de services innovants par et pour les entreprises. Vous soutenez ainsi l’innovation et le développement économique de votre territoire.

Initiatives citoyennes avec l’Open Data

Initiatives citoyennes

C’est aussi un moyen de multiplier les initiatives citoyennes autour d’usages variés des données : environnement, transport, culture… Développez de nouveaux services, améliorez ceux existants, renforcez aussi l’implication des citoyens dans la société civile.

Politique d’ouverture des services

Efficacité interne

Vous bénéficiez directement de cette politique d’ouverture. Ce travail de fond autour de l’Open Data implique de casser les silos entre services, et facilitera l’accès de vos équipes aux données tout en améliorant votre efficacité interne.

De nombreux soutiens pour la démarche Open Data des collectivités

De nombreux supports existent pour vous accompagner dans votre démarche Open Data. On peut par exemple citer :

  • La Plateforme ouverte des données publiques françaises, https://www.data.gouv.fr/ qui permet aux collectivités de diffuser leurs données et à la société civile de les utiliser, enrichir, valoriser…
  • Open DataLab, le laboratoire de la valorisation des données, qui propose en particulier un kit dédié aux collectivités: http://www.opendatalab.fr/laboratoire/le-kit-collectivites avec une check-list des prérequis pour se lancer dans l’OpenData, un guide de lancement de l’OpenData, un guide d’animation de l’OpenData…
  • Le blog d’Etalab qui coordonne la politique d’ouverture et de partage des données publiques https://www.etalab.gouv.fr/

Gouverner l’information, un prérequis de votre démarche Open Data

Si le partage des données présente des bénéfices évidents pour les citoyens et l’organisation des Collectivités, son essor se heurte parfois à des points de blocage. Un frein majeur pour les collectivités est la difficulté à industrialiser la production de données structurées et de qualité.

En effet, les collectivités qui ne publient aucun jeu de données ou qui n’en publient qu’un sont très nombreuses ! Le défi est ainsi de mettre en place une démarche structurée, évolutive et extensible au sein de votre collectivité.

Cette démarche Open Data repose sur 2 dimensions principales.

Exposer vos données avec l’API Management

Dès lors que vous souhaitez partager des périmètres de données importants, une brique évidente est l’exposition des données au travers de l’API Management.

Un point d’attention : pour industrialiser les échanges, il ne s’agit pas seulement de mettre en place des API mais bien une gouvernance des échanges avec l’extérieur ! Cela peut se mettre en place au travers d’un portail d’API par exemple.

Ce portail d’API vous permettra de standardiser la démarche et de tracer le « qui quoi quand comment » de l’accès et de la consommation. Vous pourrez ainsi superviser l’utilisation des données que vous mettez à disposition.

Cependant, pour exposer des données, encore faut-il maîtriser vos flux d’informations internes !

Collecter les données en orchestrant vos flux internes d’informations

Si le rôle de l’exposition des données est souvent bien appréhendé par les collectivités, les implications au sein du système d’information le sont moins.

Pourtant, le socle d’une stratégie Open Data s’appuie avant tout sur la gouvernance de vos données et de vos processus.

La qualité, l’harmonisation et la centralisation des informations au sein de votre SI est un prérequis. Vous avez besoin de :

Urbanisation SI public

Rationaliser votre système d’information pour canaliser les données et rompre les silos entre services.

Qualité des données Open Data

Dédoublonner, harmoniser et consolider les informations existantes.

Processus Open Data

Améliorer les processus de saisie de données afin d’assurer leur exhaustivité et leur fiabilité, tout en identifiant les pratiques redondantes. Les mêmes informations sont parfois (re)saisies par des services différents avec des niveaux de qualité variables !

Services pour l’Open Data Public

Créer au sein du SI les services en fonction des données que vous voulez partager.

Pour cela, vous devez industrialiser vos flux inter-applicatifs avec des composants d’échanges de données normalisés et réutilisables. Il s’agit de mettre en place ce qu’on appelle un bus applicatif. Celui-ci peut être associé à un référentiel de données central ou MDM (Master Data Management).

En associant ces deux dimensions, vous serez à même de collecter et d’harmoniser les données entre toutes les sources : applications internes du SI, objets connectés, données externes comme par exemple sur data.gouv.fr… et d’exposer des données consolidées, valorisées et réutilisables !

Découvrez pourquoi rattacher votre projet de transformation de votre SI aux objectifs métiers du DGS

Un exemple de démarche Open Data d’une collectivité locale

Cette collectivité locale souhaitait faire travailler un écosystème de start-up pour proposer des solutions innovantes aux citoyens. Elle a ainsi mis en place un datathon pour les start-up du territoire. Mais ces start-up avaient besoin d’accéder aux données de la collectivité ! Le bus applicatif transversal au SI a permis de collecter, transformer les données de sources hétérogènes (parcmètres, ASVP, bornes de parking…) et de créer les services. L’API Management a exposé ensuite ces données structurées et suivi la consommation des informations par chaque start-up. Résultat : de nombreux nouveaux services innovants pour les citoyens !

Conclusion : Passez le cap de l’Open Data avec la solution Blueway Secteur Public !

Franchir le cap de l’Open Data est donc aussi pour vous l’occasion de reprendre la main sur la gouvernance de vos données et de vos processus.

Si nous avons abordé les dimensions IT, l’adhésion des services internes à la démarche d’Open Data est aussi primordiale. Un changement culturel est souvent nécessaire ! Une stratégie Open Data a vocation à être pérenne et à se développer : il faut donc revoir ses modes de fonctionnement en conséquence.

De même, l’animation de la communauté pour amener à vos citoyens l’informations au travers de concours, de communications… participe au succès concret de cette démarche.

Notre Solution Blueway Secteur Public est une plateforme intégrée et modulaire dédiée aux collectivités. Elle industrialise votre démarche Open Data et participe directement à transformer l’expérience que vous offrez aux citoyens et aux entreprises !

Échangez sur le sujet de l’Open Data avec un Expert Blueway

Au plaisir de discuter avec vous !