Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Collectivités : pourquoi et comment mettre en œuvre et industrialiser votre démarche Open Data ?

Table des matières
Partager :
Découvrez notre gamme dédiée aux enjeux du Secteur Public
Open Data Collectivités locales

Introduction : Rappel sur l’Open Data dans le secteur public

L’Open Data, au sein du secteur public, désigne la démarche d’ouverture des données produites et collectées par les services publics, et leur mise à disposition sous toutes ses formes numériques. L’objectif : permettre leur réutilisation par des acteurs publics ou privés. Ce partage de données gratuit, réalisé dans des formats ouverts pour faciliter leur exploitation, doit faire émerger de nouveaux services à destination des citoyens.

Depuis la Loi pour une République Numérique de 2016 encadrant cette mise à disposition aux citoyens comme aux entreprises, l’Open Data a largement gagné du terrain. En 2019, la France se hissait en effet à la 2ème place de l’index Open Data de l’OCDE, lequel évalue la disponibilité, l’accessibilité et la réutilisabilité des données ouvertes.

Malgré une mise en place qui tarde parfois à arriver, de nombreuses collectivités ont désormais compris leur intérêt à diffuser régulièrement les données d’intérêt économique, social, sanitaire ou environnemental, ainsi que les bases de données et documents produits qui contiennent des informations publiques.

Car au-delà de l’obligation légale, l’open data sert les stratégies de communication et permet d’instaurer un lien fort avec les citoyens ! Créatrice de valeur ajoutée pour toutes les parties, l’open data peut être mise en place rapidement et de manière évolutive.

En tant que Collectivité, quel est l’intérêt pour moi de l’Open Data ?

Les obligations légales existent bien sûr lors de tout projet d’open data. Tenues de publier en ligne les documents administratifs produits ou reçus dans le cadre d’une mission de service public, les collectivités doivent alors appliquer avec rigueur les directives du RGPD quant aux données à caractère personnel.

Par ailleurs, avec l’ouverture des données, c’est toute l’exploitation par les systèmes de traitement tiers qui doit être facilitée. Un impératif qui implique un traitement particulier des jeux de données avant toute mise en ligne.

Cependant, une fois les défis techniques relevés, cette démarche offre de nombreuses opportunités :

Expérience citoyen

L’ouverture des données est un levier de développement de l’expérience citoyen et de l’image de votre territoire. Les usagers sont de plus en plus intéressés par l’accès à des données transparentes, fiables, exploitables. Des données qui favorisent la confiance et l’engagement.

Services innovants

Ces nouvelles ressources mises à disposition faciliteront la création de services innovants par et pour les entreprises. Vous soutenez ainsi l’innovation et le développement économique de votre territoire.

Initiatives citoyennes

L’open data est aussi un moyen de multiplier les initiatives citoyennes autour d’usages variés des données : environnement, transport, culture… Développez de nouveaux services, améliorez ceux existants, renforcez aussi l’implication des citoyens dans la société civile.

Efficacité interne

Vous bénéficiez directement de cette politique d’ouverture. Ce travail de fond autour de l’Open Data implique de casser les silos entre services, et facilitera l’accès de vos équipes aux données tout en améliorant votre efficacité interne.

Livre blanc BPM : nouvelle priorité stratégique des directions opérationnelles et générale

La mise en place d’un référentiel de données a permis d’améliorer le parcours usager : le témoignage de RTCR

De nombreux soutiens pour la démarche Open Data des collectivités

Plusieurs supports existent pour vous accompagner dans votre démarche Open Data. On peut par exemple citer :

Celle-ci permet aux collectivités de diffuser leurs données et à la société civile de les utiliser, enrichir, valoriser. Les projets de réutilisation touchent au transport, à l’environnement, à l’aménagement du territoire… Toute administration centrale ou collectivité locale de plus de 50 agents est tenue d’y publier les données reçues dans le cadre d’une mission de service public

L’association dédiée aux collectivités ayant un projet d’open data fournit informations et soutien, ainsi qu’un kit d’informations complet pour mieux comprendre les enjeux, le cadre et les outils de l’open data.

Etalab coordonne la politique d’ouverture et de partage des données publiques. Ce département de la DINUM accompagne et relaye les besoins des utilisateurs pour un partage plus éclairé de la data.

Gouverner l’information, un prérequis de votre démarche Open Data

Si le partage des données présente des bénéfices évidents pour les citoyens et l’organisation des collectivités, les défis techniques empêchent fréquemment ces dernières de concrétiser le projet. Un frein majeur pour les collectivités est la difficulté à industrialiser la production de données structurées et de qualité.

En effet, les collectivités qui ne publient aucun jeu de données ou qui n’en publient qu’un sont très nombreuses ! Le défi est ainsi de mettre en place une démarche structurée, évolutive et extensible au sein de votre collectivité.

La qualité des données, plus que jamais nécessaire

Inhérente à la valeur d’exploitation des jeux de données, la qualité est encore insuffisante dans bien des cas. Or, la démarche d’open data – et les efforts qu’elle occasionne – n’a de sens que si la réutilisation des données est possible rapidement et avec succès ! Les usagers attendent beaucoup des collectivités (selon une enquête publique de septembre 2020) en matière de fraîcheur des données, de documentation et d’échange. Pour les distributeurs, il s’agit de travailler sur plusieurs facettes de la donnée :

  • Structure: format, agencement et contenu du fichier doivent faciliter la compréhension et la prise en main immédiate
  • Potentiel de réutilisation : respecter les standards et référentiels en vigueur accélère la réutilisation et le croisement des données
  • Documentation : métadonnées, mais aussi gestion des versions et possibilités de contribution des parties prenantes sont autant de manières de garder une donnée actuelle et utile

Pour remplir ce triple objectif, il est essentiel de mieux comprendre ses données (par la visualisation et l’accompagnement), mais aussi de développer les possibilités d’échange avec les utilisateurs et d’enrichissement. Les solutions choisies pour l’exposition de la data auront un impact fort sur ce dernier enjeu.

Partager des données ? Oui, mais des données fiables, à jour et accessibles !

Victor Uribesalgo – Référent Secteur Public

La solution : le référentiel de données de référence ou MDM

Le Master Data Management permet d’unifier et standardiser efficacement la donnée qui sera partagée. En plus de soutenir la stratégie de gouvernance des données, la solution garantit une véritable exploitabilité des jeux de données, quelle que soit l’évolution des normes et du cadre légal.

Structurée dès sa collecte depuis les différentes sources, la donnée devient également plus utile en interne. Le MDM est source de compréhension et limite le temps passé en saisie et corrections.

Combinée à des solutions de gestion des flux et de gouvernance des échanges, la solution MDM contribue à la diffusion de données actuelles, toujours maîtrisées.

La maîtrise des flux internes d’information

Si le rôle de la qualité et de l’exposition des données est souvent bien appréhendé par les collectivités, les implications au sein du système d’information le sont moins.

Pourtant, le socle d’une stratégie Open Data s’appuie avant tout sur la gouvernance des flux et des processus.

Si l’harmonisation et la centralisation des informations sont des pré-requis, la distribution est quant à elle une mise en œuvre concrète de la data dans el SI. Pour que celle-ci ait toutes les chances de succès, il est impératif de :

Rationaliser votre système d’information pour canaliser les données et rompre les silos entre services.

Dédoublonner, harmoniser et consolider les informations existantes.

Améliorer les processus de saisie de données afin d’assurer leur exhaustivité et leur fiabilité, tout en identifiant les pratiques redondantes. Les mêmes informations sont parfois (re)saisies par des services différents avec des niveaux de qualité variables !

Créer au sein du SI les services en fonction des données que vous voulez partager.

La solution : le bus applicatif

Pour cela, vous devez industrialiser vos flux inter-applicatifs avec des composants d’échanges de données normalisés et réutilisables. Il s’agit de mettre en place ce qu’on appelle un bus applicatif (ou Enterprise Service Bus).

L’ESB se charge de transporter les données, même en volume important, entre les applications métier, objets connectés, données externes (par exemple sur data.gouv.fr) pour une mise à disposition immédiate. Il apporte ainsi aux collectivités  :

  • Des pratiques plus standardisées
  • Un déploiement facilité
  • Un SI urbanisé et plus évolutif
  • Un meilleur suivi des échanges

L’ESB peut être associé au référentiel de données central ou MDM (Master Data Management).

Vous serez ainsi à même de collecter et d’harmoniser les données entre toutes les sources et d’exposer une data consolidée, valorisée et réutilisable !

L’exposition des données avec l’API Management

Dès lors que vous souhaitez partager des périmètres de données importants, une brique évidente est l’exposition des données. Une exposition qui doit impérativement être maîtrisée et implique donc une gouvernance des échanges avec l’extérieur. Celle-ci permettra aux utilisateurs d’exploiter uniquement les informations que vous souhaitez partager, sans sursolliciter vos ressources techniques et en toute sécurité.

La solution : l’API Management

Le portail d’API vous permet de standardiser la démarche de partage des données et de tracer le « qui quoi quand comment » de l’accès et de la consommation. Vous pourrez ainsi superviser l’utilisation des données que vous mettez à disposition.

L’utilisation de l’API Management implique une maîtrise des flux internes en amont.

C’est pourquoi celui-ci est indissociable du bus applicatif.

Ensemble, ces deux dimensions, contribuent au partage intelligent de vos données et à leur valorisation dès la publication !

Kit d’aide à la vente :Comment vendre l’urbanisation de votre SI à votre DGS ?

Des exemples de démarche Open Data au service des citoyens

Data Relance Bretagne

Inscrite dans le cadre du plan France Relance, la carte interactive GeoBretagne a permis aux sous-préfets relance des territoires de consulter rapidement les données de toutes les politiques publiques des territoires, et notamment les financements dédiés à la relance économique.

Cityzenmap & Fiscalité Locale

Ces deux initiatives exploitent l’open data dans le but de proposer une cartographie complète de l’aménagement et de la fiscalité des territoires. Mieux informés, les citoyens sont aussi davantage engagés dans les projets de leur territoire.

Accélérateur d’initiatives citoyennes

Lancé par l’Etat en décembre 2021, cet appel à projet vise à développer des projets d’utilité publique et à enrichir les services existants en matière de santé, culture, démocratie, accès aux droits…

La mise en œuvre de l’Open Data dans le secteur public avec la solution Blueway

Franchir le cap de l’Open Data est donc aussi pour vous l’occasion de reprendre la main sur la gouvernance de vos données et de vos processus.

Car Open Data et maîtrise des données sont deux sujets intimement liés. Aucun partage n’est possible sans une data taillée pour les besoins de ses utilisateurs, qu’ils soient citoyens ou entreprises. Notre conviction est que ce qui profite aux usagers de la donnée profite aux collectivités elles-mêmes !

L’efficacité opérationnelle dans le Secteur Public autour de l’open data repose également sur l’automatisation de l’exposition des données. La gouvernance des API avec la solution VIADUC de Blueway permet de gagner du temps et de soigner les échanges avec les futurs utilisateurs de ces données. A la clé, une plus grande valorisation des agents et du patrimoine data de votre collectivité !

L’offre Blueway Secteur Public est une plateforme intégrée et modulaire de gouvernances des données et des processus dédiés aux collectivités. Elle industrialise votre démarche Open Data et participe directement à transformer l’expérience que vous offrez aux citoyens et aux entreprises. Amener plus facilement l’information aux citoyens, c’est à la fois améliorer les chances de succès de votre projet et renforcer la relation avec l’usager !

Prendre rendez-vous

Échangeons sur vos enjeux de la gestion de la donnée avec un expert Blueway !

Auteur
Pierre Boizard
Directeur Blueway Secteur Public Résolument engagé dans la modernisation informatique du service public, Pierre travaille avec l’Etat et les collectivités depuis plus de 17 ans, spécialiste de ce secteur et de ses enjeux notamment sur les questions d’aide sociale, de transport, d’éducation, d’environnement.
Dans la catégorie Digitalisation des services publics, Gestion de la donnée dans le secteur public