Menu

Il reste encore des efforts à fournir pour optimiser le temps de travail des français puisque selon les derniers chiffres de l’institut EasyPanel, près de la moitié des salariés perdent plus de 30 minutes par jour avec des tâches qui ne sont pas directement liées à leur mission. Un temps gaspillé que 86% estiment pouvoir diminuer grâce à une meilleure organisation et une meilleure collaboration entre les équipes.

Pourtant, il existe des pratiques telles que le BPM – Business Process Management (ou gestion des processus métier) reconnues par les directions opérationnelles pour fluidifier la répartition et l’exécution des tâches dans l’entreprise. Les logiciels de BPM, historiquement destinés aux grandes entreprises, sont d’ailleurs devenus accessibles pour tout type d’organisation grâce à des solutions comme celles de Blueway BPM.

En adoptant une démarche de Business Process Management, l’entreprise formalise les rôles et le déroulement des tâches au sein de ses processus. Les interfaces graphiques des outils de modélisation à la norme BPMn, facilitent cet exercice pour tous les utilisateurs. Les équipes informatiques héritent ensuite de ces projets modélisés pour les rendre exécutables. Par exemple, lors de la modélisation d’un processus de vente, s’il est décrit que le service comptabilité doit vérifier à partir de certains montants la solvabilité d’un client avant que sa commande puisse être prise en charge par la logistique, cela implique que les flux d’information entre les logiciels de comptabilité et le WMS doivent être automatisés selon ces règles métier. Il s’agit de la phase d’intégration d’un projet BPM, où la robustesse de la plateforme logicielle utilisée est primordiale.

Enfin, avec leurs fonctionnalités de Process Intelligence, les logiciels  BPM vont encore plus loin en alertant les responsables métier en temps réel lorsqu’ils doivent intervenir sur un processus. Par exemple lors d’une intégration de commandes, si les ressources de production disponibles ne sont pas suffisantes, le manager reçoit immédiatement une notification sur sa tablette, avec des simulations de scénarios pour prendre la meilleure décision.

Les logiciels de gestion de processus métier, éliminent considérablement les pertes de temps associées à la définition et à la répartition des tâches. Les 30 minutes perdues en moyenne par jour de travail, mentionnées au début de cet article, représentent une perte annuelle de 109 heures. C’est donc 3 semaines de travail par an qu’un employé peut récupérer lors de la mise en place d’une démarche de Business Process Management. A l’échelle de l’entreprise, le retour sur investissement d’une solution logicielle de BPM peut donc être extrêmement rapide.

Pour en savoir plus :

Blueway BPM : Téléchargez le Livre Blanc

blueway