Lorsque l’on représente les échanges inter-applicatifs de données dans l’architecture d’un système d’information (« EAI » pour Enterprise Applications Integration), on découvre bien souvent le « syndrome spaghettis » dont sont victimes toutes les organisations structurées et ordonnées. En effet, les systèmes d’information se construisent progressivement et cela multiplie les applications aux technologies parfois hétérogènes.

Et pourtant, toutes ces applications ont besoin d’échanger et intégrer des données, soit en interne soit même avec des partenaires externes à l’entreprise. Et c’est ainsi qu’à force de créer des interfaces directes d’échanges de données entre les différents applicatifs, on arrive à représenter l’architecture du système d’information sous la forme de spaghettis.

Le casse-tête de l’intégration des données entre applicatifs pour la DSI

La criticité croissante liée au bon fonctionnement de ces interfaces d’échange de données oblige souvent les équipes informatiques à faire des prodiges pour atteindre les niveaux de qualité de service (SLA) attendus par les responsables métiers et les clients. De plus, la généralisation des applicatifs disponibles en mode SaaS dans les entreprises complique également les architectures d’intégration de données pour les DSI qui doivent désormais gérer de plus en plus de flux d’échanges avec l’extérieur tout en augmentant les niveaux de sécurité du système d’information.

A chaque fois que l’on intègre une nouvelle application dans l’entreprise, cela complexifie un peu plus l’architecture du système d’information. La nécessité de faire communiquer entre-elles des applications hétérogènes et de gérer leurs échanges en toute sécurité, peut devenir un vrai casse-tête.

Témoignage Blueway SOA chez Sanofi-Pasteur MSD
intégration de données entre applications : les bons outils

Quels outils pour améliorer et sécuriser l’intégration des données entre applicatifs ?

En réponse à ces problématiques, la plateforme d’intégration de données Blueway  permet d’industrialiser les flux échangés entre plusieurs applications à l’aide de nombreux outils totalement intégrés :

  • Un atelier de gestion des scénariosd’échanges inter-applicatifs, au travers d’une interface graphique totalement Web, simple, pragmatique et efficace.
  • Des connecteurs techniquesvers les principales bases de données SQL et NO SQL, fichiers plats et XML, mails, ftp, sFTP, EDI, LDAP, WebServices…
  • Des connecteurs applicatifs standardisés avec les principales applications du marché (CRM Salesforce, Microsoft Dynamics NAV, AX et CRM, Cegid, Movex, Oracle Applications, Pivotal, SAP, Selligent, Siebel et Sage X3, JDEdwards, Baan, SugarCRM, …).
  • Des outils de tests unitaires et ensemblistes qui permettent de réaliser des jeux d’essais complets.
  • L’intégration native d’un bus applicatif ESB  qui garantit la gestion structurée et sécurisée, des échanges inter-applicatifs et permet de sortir du « syndrome spaghettis »
  • Une plateforme de supervision des échanges de données totalement intégrée pour une vue à 360° sur le bon déroulement des flux.
  • Des outils en capacité de rendre pro-actif le service exploitation.
  • Des outils d’analyse d’impact et de refactorisationpour réaligner les échanges inter-applicatifs en fonction des demandes métiers (changement ou évolution de briques applicatives, contraintes légales ou industrielles, …)

La manipulation des données est un enjeu d’agilité pour les entreprises

La plateforme Blueway simplifie grandement la manipulation des données . Vous gérez l’intégration de données entre vos différents applicatifs et avec ceux de vos partenaires, clients et fournisseurs via des outils standardisés d’ETL (« Extract Transform Load »), d’ESB (Enterprise Service Bus) et EDI (« Echange de données informatisé »).

Avec plus de 250 clients qui utilisent la plateforme Blueway, ce sont environ 1 500.000 flux qui traitent, transportent et intègrent chaque jour des millions d’informations.

Les utilisateurs de la plateforme Blueway pour l’intégration de leurs données agissent dans des secteurs d’activité aussi variés que l’industrie, la santé, les services, les collectivités locales, les laboratoires pharmaceutiques, l’agroalimentaire, etc.