Menu

La conjoncture économique oblige les sociétés à soutenir leurs efforts d’amélioration de leur efficacité opérationnelle et de continuellement s’adapter aux changements du marché. Ce constat les conduit à adopter de nouvelles pratiques de gestion telle que le Business Process Management (BPM). Les analystes du Gartner, du Forrester, du CXP,… publient régulièrement des études pour guider les différents acteurs concernés par la gestion des processus métier… mais que retenir de ces analyses?

D’abord, que tous ces rapports placent le BPM comme le facteur clé du succès, permettant aux entreprises de faire face à la complexité croissante de leur système d’information et à leurs besoins d’évolutivité. Ces experts scrutent également les tendances et anticipent les prochaines voies de développement du Business Process Management, qui révolutionne déjà la manière dont les collaborateurs interagissent avec les applications et les données. Les analystes du Gartner voient la future génération de solutions BPM intégrer la mobilité, le cloud, le big data, les évènements complexes et les calculs dynamiques. De son côté, le Forrester mise sur les outils BPM collaboratifs et dynamiques plaçant l’humain au centre de l’entreprise.

En France, les décideurs d’organisations de toute taille, commencent à prendre conscience des enjeux de la gestion par les processus métier. D’après une récente enquête du CXP, les démarches BPM sont principalement initiées par la Direction Générale et par la Direction des Systèmes d’Information (DSI), mais les responsables opérationnels (qui pensent en termes de fonctions et non à l’échelle du processus global de l’entreprise) restent un des principaux freins aux projets de Business Process Management.

Cette enquête montre également que 90% des entreprises françaises, sont convaincues des intérêts de la gestion par les processus pour être plus efficaces, mieux piloter leur activité et se doter de capacités d’évolution rapide. Pourtant, les solutions logicielles de BPM restent méconnues de ces entreprises et les outils utilisés sont peu appropriés. Les DSI et les chefs de projets informatiques, ne perçoivent d’ailleurs pas encore l’utilisation de suite BPM comme une alternative au développement spécifique. Ce paradoxe s’explique par une saturation du marché, où plus de 80% des solutions de BPM ne permettent pas le passage de la modélisation des processus d’une société à leur exécution dans son système d’information.

Certes, il y a une véritable nécessité d’accompagnement des entreprises vers une approche centrée sur les processus mais des efforts sont également attendus chez les éditeurs de solutions logicielles pour couvrir les besoins de modélisation des processus, d’intégration au système d’information et de surveillance des flux de données.

 

Blueway BPM : Téléchargez le Livre Blanc

blueway