Menu

Pourquoi la plateforme intégrée BPM et MDM de Blueway est-elle autant plébiscitée dans le secteur industriel ? Certainement parce que nos nombreuses expériences de déploiement ont permis de dématérialiser beaucoup de processus et ainsi redonner de l’agilité aux entreprises industrielles trop souvent équipées de systèmes d’information anciens et peu évolutifs…

Nous rencontrons fréquemment des entreprises industrielles qui ont investi il y a longtemps dans des ERP et dont les projets ont été réalisés en mode « sur-mesure » au fil du temps. Leurs systèmes d’information, parfois encore basés sur des technologies anciennes mais très stables comme l’AS400, se sont figés avec le temps et les DSI sont confrontés à de vrais dilemmes : migrer l’ERP en charge des processus transactionnels représente souvent des projets lourds et coûteux et cela ferait courir trop de risques au bon fonctionnement quotidien de l’entreprise. La stabilité finit ainsi par primer sur la décision d’innovation.

Pour autant, le secteur industriel n’est pas totalement à la traine côté automatisation et optimisation des processus. En effet, sous la pression des distributeurs et des négociants, les entreprises ont été rapidement obligées d’investir dans des systèmes EDI (Echange de Données Informatisé) pour faire transiter les informations entre les différents donneurs d’ordres de ventes, d’achats, de logistique, etc.

Il reste maintenant saisir le virage de la dématérialisation des processus internes et externes pour retrouver davantage d’agilité mais comment faire concrètement ?

 

La dématérialisation dans l’industrie, la marche suivante après l’EDI

Le secteur industriel a connu une normalisation rapide des flux de données liés aux produits entre les différents intervenants de la chaîne commerciale et logistique grâce notamment à la définition de formats standards par des organismes comme GS1. Mais si le passage à l’automatisation des flux EDI s’est fait rapidement, on ne peut pas en dire autant de la dématérialisation et du retard accumulé par rapport au secteur tertiaire comme le montrait une étude MARKESS sur le sujet (résumé à lire sur L’Usine Digitale).

La dématérialisation des processus dans les entreprises de services et les établissements publics connait une très forte croissance depuis plusieurs années tant elle permet d’augmenter rapidement l’efficacité interne et la compétitivité face à la concurrence.

Les freins que nous constatons chez nos clients industriels sont souvent liés à la lourdeur de leurs systèmes d’information car la dématérialisation de processus internes a des impacts organisationnels, humains et informatiques. Envisager tous ces changements entraîne de nombreuses conséquences sur les logiciels en place mais nous allons voir que ce n’est pas si difficile de saisir les opportunités offertes par la transformation digitale pour favoriser une plus grande agilité. Comme par exemple, la prise de commande sur tablette pour les commerciaux nomades qui est aujourd’hui beaucoup plus simple à mettre en œuvre grâce à des applications tierces dédiées qui rendent mobiles vos logiciels existants.

 

Redonner de l’agilité à son SI grâce à la dématérialisation

La 1ère étape pour retrouver de l’agilité dans l’industrie est de s’équiper d’une plateforme BPM qui regroupe à la fois l’optimisation des processus et l’intégration des flux de données.

Cette plateforme BPM se connectera au système d’information existant pour vous permettre de modéliser les processus, créer des écrans d’interaction avec les utilisateurs qui seront compatibles avec les terminaux mobiles et sécuriser les échanges de données grâce au bus applicatif ESB. L’avantage de l’ESB (Enterprise Service Bus) par rapport aux échanges classiques de données comme l’EDI est qu’il respectera plus facilement les contraintes « d’ouverture » des différents systèmes et assurera les intégrations en mode asynchrone dont la persistance est indispensable lorsque l’on veut délivrer des messages avec des logiciels basés sur des technologies anciennes.

Les industriels peuvent ainsi retrouver de l’agilité très rapidement. Cela a été le cas par exemple chez Mecachrome, leader sur le marché de l’aérostructure, qui souhaitait décentraliser ses demandes d’achats auprès de plusieurs centaines d’utilisateurs mais a vite été freiné dans la mise en œuvre sur son ERP existant au regard de la complexité du projet et des coûts que cela représentait. D’ailleurs, est-ce que l’ERP est vraiment indiqué pour digitaliser tous les processus de l’entreprise ? Sa force est de proposer un système structuré et unifié pour les référentiels de données mais il ne peut pas tout bien faire…

Mecachrome s’est donc équipé de la plateforme Blueway pour modéliser les processus, concevoir les écrans de saisie / validation des demandes d’achats et assurer les échanges de données avec son ERP grâce à l’ESB (Enterprise Service Bus) intégré nativement avec le BPM dans la plateforme. Vous pourrez découvrir toute l’agilité retrouvée dans leur témoignage ci-dessous :

CTA Témoignage Blueway BPM chez Mecachrome

 

La dématérialisation dans l’industrie : s’ouvrir davantage aux systèmes d’informations des partenaires

Des projets comme celui de Mecachrome sont aussi révélateurs de la tendance de fond dans les DSI qui consiste à rationaliser les projets informatiques en privilégiant les projets « Quick Win », y compris en architecture SOA avec les principaux partenaires, fournisseurs, logisticiens et même clients. Sur ce point également, l’ESB (Enterprise Service Bus) apportera une grande souplesse dans la manipulation des échanges de données entre systèmes hétérogènes.

L’agilité dans une entreprise doit en effet être vue au sens large et il faut ouvrir le système d’information en amont et en aval. La direction de l’entreprise voit son environnement dans sa globalité et le DSI en fait autant pour les systèmes d’information, condition indispensable à la création d’une organisation étendue et efficiente dont les échanges de données seront automatisés.

Travailler en totale synergie avec l’ensemble de ses partenaires, clients et fournisseurs est ainsi largement facilité par la plateforme BPM de Blueway. On peut citer un autre exemple avec Allflex, leader mondial de l’identification animale, dont les processus de traitement des commandes faisaient appel à différents logiciels aux technologies hétérogènes et constituaient des sources de perte de temps, d’erreurs et donc d’insatisfaction client. C’est pourquoi Allflex a décidé d’ouvrir son système d’information grâce à Blueway pour intégrer tous les processus et flux de données afin de sécuriser les traitements et fortement réduire les délais pour les clients. Vous pouvez lire le témoignage Allflex et découvrir leurs gains en termes de rapidité, de fiabilité et d’évolutivité.

 

L’avantage d’une plateforme BPM & ESB pour la dématérialisation

L’approche BPM & ESB intégrée dans la plateforme Blueway simplifie la dématérialisation des processus dans le secteur industriel et vous permet de retrouver rapidement de l’agilité sans remettre en cause votre système d’information existant. N’attendez-plus pour innover et lancer de nouveaux projets « Quick-Win » en commençant par bénéficier de retours d’expériences concrets en téléchargeant notre Livre Blanc :

Blueway BPM : Téléchargez le Livre Blanc

 

blueway