Un des critères de succès dans la mise en place d’une architecture centralisée MDM est l’industrialisation et la simplification des échanges de données inter-applicatifs en temps réel.

Comment fonctionne l’ESB (Enterprise Service Bus) ?

L’ESB peut se définir comme un ensemble d’outils qui garantissent la sécurisation des échanges entre les sources et cibles d’un système d’information.

Le composant central d’un ESB peut être représenté par un canal permettant de faire circuler l’information entre les applications et dont la vocation est d’assurer la garantie d’acheminement des données ainsi que leur persistance.

Le mode de fonctionnement de l’ESB est très simple : la structure d’échange de données est normalisée et, plutôt que de faire des interfaces directes entre applications en mode spaghettis, ces applications vont s’abonner aux messages disponibles dans l’ESB qui les intéressent. L’ESB prend en charge le transport des données avec la capacité de délivrer en temps réel de très gros volumes de données.

Schéma d’une architecture autour d’un Bus Applicatif ESB

Simplifiez l’intégration des données dans votre SI grâce à l’ESB Blueway

Les 2 principaux avantages de l’ESB

Contrairement aux interfaces classiques exécutées selon des appels de procédures, la mise en place d’un ESB apporte de nombreux avantages mais permet surtout de faire 2 actions fondamentales pas toujours évidentes dans les interfaces classiques :

l ’ ESB achemine les données pour les intégrer de manière asynchrone

Intégrer les données en mode asynchrone

L’ESB récupère des messages de données et sait qu’il doit les diffuser à des applications du système d’information qui se sont « abonnées » à ces messages. Mais si une application n’est pas immédiatement disponible, l’ESB peut ne pas bloque l’acheminement et l’intégration des données dans les autres applications disponibles ; il active le mode « persistance » pour continuer à délivrer le message jusqu’à ce que l’application en question redevienne disponible.

l ’ ESB peut compléter les données pour enrichir les référentiels

Compléter et enrichir les données

Ce mode de fonctionnement permet aussi une plus grande évolutivité car chaque application peut faire sa mise à jour séparément et l’ESB Blueway est également capable d’enrichir les messages en gérant des circuits de distribution intermédiaires afin d’enrichir le référentiel de données en fonction des retours des applications.

La valeur ajoutée de la plateforme Blueway pour gérer votre Bus Applicatif ESB

L’ensemble des modules de la plateforme Blueway tel que l’EAI, l’ETL, Mashup ou encore le BPM se connectent à cet ESB nativement de façon graphique sans recours à des développements. Un Enterprise Service Bus (ESB) est souvent associé à la notion d’architecture orientée services (SOA).
D’autres outils assurent au sein de ce bus des fonctions de routage dynamique des informations, des mécanismes de transformation et de gestion des files d’attentes, d’authentification, d’encryptage…

Déployez un ESB dans votre entreprise en toute simplicité

Blueway simplifie l’utilisation de l’ESB

La plateforme intégrée Blueway rend totalement transparent l’utilisation de l’ESB pour vos échanges de données inter-applicatifs : pas de lignes de codes à écrire, la gestion des queues est automatisée ainsi que la gestion des ports.
Comme dans toute la plateforme Blueway, vous pouvez vous affranchir de la complexité technique.

Intégrez différents ESB au sein de l’ ESB unifié Blueway

L’ESB Blueway peut s’intégrer avec d’autres ESB

L’ESB Blueway est capable de s’intégrer avec d’autres ESB. Par exemple, si un nouvel applicatif intègre nativement un ESB qui gère l’émission ou la consommation du message, l’ESB déjà mis en œuvre avec Blueway sur des applicatifs existants peut être conservé et Blueway va connecter les 2 ESB pour ne pas avoir à re-paramétrer quoi que ce soit.

Téléchargez le livre blanc « Le MDM ou la qualité et la traçabilité de vos données au centre de votre SI »

Télécharger